NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

samedi 11 mai 2024 – 21:00

Musique

KartellCulturel

Plurism / 60° Alliance

Le Singe - Bienne
What Jazz is And Isn't Festival

Intitulé «Umhlangano» et enregistré lors de cette tournée helvétique, le nouvel album de Plurism paraîtra en mai 2024 sur Unit Records / 60° Alliance propose un mélange irrésistible à base d’improvisations et de sons «spicy trance».


Plurism

Le batteur suisse Dominic Egli entretient une relation de longue date avec l’Afrique du Sud. En 2005, lors de la première tournée qu’il a effectuée dans ce pays avec le groupe Mats-Up, il a rencontré le très respecté trompettiste Feya Faku, avec lequel il a ensuite noué une magnifique amitié musicale. C’est ainsi qu’en 2013, Faku a rejoint Plurism, le trio d’Egli, qui a depuis publié quatre albums. Même si ses membres vivent loin les uns des autres, Plurism est ainsi l’un des plus anciens groupes suisso-sud-africains en activité. En mai 2023, Plurism a sillonné la Suisse avec le renfort de Mthunzi Mvubu au saxophone alto et à la flûte et de Sisonke Xonti au saxophone ténor, deux des meilleurs jazzmen sud-africains de la jeune génération. Pendant cette tournée, cette formation a aussi enregistré de nouveaux morceaux. Lors de l’écriture de ce répertoire, Egli s’est inspiré de ce qu’il percevait du son et de l’énergie des deux saxophonistes: «Je les avais entendus sur disque, mais nous n’avions jamais joué ensemble. L’an dernier, je les ai entendus sur scène à Makhanda et j’ai su que je voulais jouer avec eux. Dès lors, nous avons passé pas mal de temps ensemble. L’amitié et la confiance, sur scène et en dehors, sont au cœur de ce projet. Elles sont symbolisées par le mot «Umhlangano», qui signifie quelque chose comme la rencontre.»

On y retrouvera Feya Faku (trompette et bugle), Mthunzi Mvubu (saxophone alto et flûte), Sisonke Xonti (saxophone ténor), Raffaele Bossard (contrebasse) et Dominic Egli (batterie). Egli précise: «Nous avons fait ces enregistrements à la Maison-Matrice, dans le Jura, un endroit très particulier où est tentée une expérience autogérée anticapitaliste. Or cela s’entend vraiment dans la musique.»

On y retrouvera Feya Faku (trompette et bugle), Mthunzi Mvubu (saxophone alto et flûte), Sisonke Xonti (saxophone ténor), Raffaele Bossard (contrebasse) et Dominic Egli (batterie). Egli précise: «Nous avons fait ces enregistrements à la Maison-Matrice, dans le Jura, un endroit très particulier où est tentée une expérience autogérée anticapitaliste. Or cela s’entend vraiment dans la musique.»

On y retrouvera Feya Faku (trompette et bugle), Mthunzi Mvubu (saxophone alto et flûte), Sisonke Xonti (saxophone ténor), Raffaele Bossard (contrebasse) et Dominic Egli (batterie). Egli précise: «Nous avons fait ces enregistrements à la Maison-Matrice, dans le Jura, un endroit très particulier où est tentée une expérience autogérée anticapitaliste. Or cela s’entend vraiment dans la musique.»


60° Alliance

Formé de musiciens cosmopolites, ce trio crée d’innombrables mondes sonores. Virtuose de la trompette, Felix Niggli se distingue par une palette infinie, faite de phrases mélodieuses, de bruits électriques et de sons ancestraux.

Gaudenz Niggli compose pour sa part une musique électronique passionnante, multidimensionnelle, profonde et dansante grâce à des beats particulièrement intelligents.

Forts d’une imagination débordante et d’une communication quasi télépathique, ils jouent une musique improvisée à la fois libre et très précise qui supprime allégrement les frontières dogmatiques. Leur son brut et opulent est le fruit de l’alliance entre deux instruments archaïques, la trompe et le tambour, et un synthétiseur modulaire, le générateur de sons préféré des musiques actuelles et contemporaines les plus récentes.

Derrière ses boutons et autres faders, Gaudenz est un vrai diable. Toujours en éveil, imprévisible, il connaît l’art de surprendre ses auditeurs. Big beats, drones, sons instables et field recordings enchanteurs, il passe tout à la moulinette.

Felix imagine de grandes envolées mélodiques et il ne manque jamais d’air. Poumon du trio, il construit des lignes audacieuses, il plane sur les vagues et surfe sur les nuages.

Lucas utilise ses mains et ses pieds pour se jeter dans la mêlée. Il ne cesse de pulvériser les sons et les rythmes pour mieux les reconstruire. Soudain, il nous transporte dans un univers parallèle et nous propulse vers une nouvelle orbite.

Ensemble, ils insufflent une bonne dose de groove dans la vie quotidienne et font bouillir l’atmosphère de tous les clubs qui les accueillent.

Une performance polymorphe et raffinée qui prend aux tripes et donne la bougeotte.


Line-up

Gaudenz Niggli, Electronics

Felix Niggli, Trumpet & Electronics

Lucas Niggli, Drums

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de KartellCulturel. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Le Singe

Rue Basse 21

2502 Bienne

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser