NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

vendredi 24 novembre 2023 – 21:00 Passé

Musique

KartellCulturel

Fendika & K-Sanchis

Le Singe - Bienne
GOJO

Avec Nardos Tesfaw, connu du film "Stand Up My Beauty", c'est le nom du quatrième documentaire de Heidi Specogna tourné en Afrique.

Imaginé par le saxophoniste baryton suisso-néerlandais Jeroen Visser et le danseur et ambassadeur culturel éthiopien Melaku Belay, le projet Fendika & K-Sanchis réunit neuf musiciens et danseurs. Sur la scène du Singe, ils nous présenteront leur premier album, intitulé «GOJO».

En amharique, «gojo» désigne une cabane et décrit, au sens métaphorique, le début d’une nouvelle aventure commune. En neuf morceaux, l’album de Fendika & K-Sanchis rend un hommage très rafraîchissant à l’âge d’or de l’éthio-jazz, qui mélange traditions d’Afrique de l’Est et éléments empruntés au jazz américain. Alors que l’éthio-jazz historique utilisait beaucoup d’instruments occidentaux, le groupe fait la place belle au krar, un instrument proche de la lyre, au masenqo, une vièle dotée d'une seule corde qui se joue avec un archet, et au kebero, un tambour conique à double tête.


Animé par des jeux rythmiques raffinés, des improvisations résolument expérimentales et des éruptions imprévisibles, l’album se distingue par une atmosphère hypnotique à l’énergie envoûtante qui constitue un écrin parfait pour la voix irrésistible de Nardos Tesfaw. Harmonisant les gammes éthiopiennes traditionnelles, les saxophones de Jeroen Visser et Steve Buchanan viennent compléter des arrangements inventifs, qui contribuent au groove tout en élargissant le périmètre de la musique. Bref, «GOJO» est un disque à la fois subtil, puissant et mélodieux qui fascine. Et, sur scène, le groupe fait encore monter la température d’un cran, notamment grâce à la présence ensorcelante de Melaku Belay et de la chanteuse et danseuse Emebet Woldetsdik.


Nardos Tesfaw - Vocals

Robel Solomon - Basskrar

Habtamu Yeshambel - Masinqo

Jeroen Visser - Baritone Sax

Mesay Abebaye - Kebero/Percussion

Sentayehu Tadesse - Krar

Emebet Woldtsdik - Dance

Steve Buchanan - Alto Sax

Melaku Belay - Dance

Marina Iten - Alto Sax

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de KartellCulturel. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Le Singe

Rue Basse 21

2502 Bienne

AG Culturel