NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

mercredi 8 mai 2024 – 20:30

Musique

KartellCulturel

Hervé Samb

Le Singe - Bienne
What Jazz is And Isn't Festival

Avec «Jolof», Hervé Samb rend un vibrant hommage à son pays, tout en poursuivant sa conversation avec d’autres mondes. Son nouveau répertoire enchante aussi bien ses fans les plus fidèles que ses auditeurs les plus récents.


«Jolof», le nouvel album d’Hervé Samb, est un hommage à sa terre d’origine ainsi qu’au plat éponyme, très apprécié en Afrique de l’Ouest, de la Gambie au Nigéria en passant par la Guinée et le Ghana. Le guitariste sénégalais en fait une métaphore de sa musique, un mélange de rythmes africains, de blues et de jazz qu’il appelle «jazz sabar».

Publié sur son label Euleuk Vision, cet album met en valeur l’exceptionnelle technique instrumentale de Samb et ses talents de compositeur, mais aussi sa vision personnelle et le message qu’il souhaite transmettre à travers sa musique. Il faut en effet savoir que «Jolof» fait référence à l’empire qui a engendré la constitution territoriale, ethnique et culturelle du Sénégal actuel.

Né à Rufisque, non loin de Dakar, Samb renoue avec ses racines africaines sans pour autant tourner le dos aux autres traditions qui l’ont nourri, à savoir le blues et le jazz. Samb appelle ce mélange le «jazz sabar», un style qu’il a inventé sur des disques comme «Time to Feel» (2013) ou «Teranga» (2018) et qui reflète sa quête d’identité.

Réputé pour sa polyvalence, Samb a travaillé avec des artistes de renommée internationale comme Oumou Sangaré, Jimmy Cliff, Salif Keïta, Meshell Ndegeocello, Marcus Miller ou Amadou & Mariam. Avec cet album, il opère un retour aux sources des plus convaincants.

«Les gens pensaient que j’étais américain, car je faisais partie de la scène jazz et blues», dit Samb. «Un jour, l’un de mes compatriotes m’a même demandé si j’étais vraiment sénégalais – une question à laquelle «Jolof» répond de façon définitive.»


Herve Samb - Guitar/vocal

Samba Laobe Ndiaye - Bass 

Ndiaw Macodou - Drums 

Cet événement a été importé automatiquement depuis le site de KartellCulturel. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Le Singe

Rue Basse 21

2502 Bienne

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser