NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 3 jun  >  4 jui 
©DR

Festival culturel

Vertical Momentum

Espace d’art V5 - Neuchâtel

Vertical Momentum est un événement qui regroupe cinq expositions relatant l’équilibre précaire entre un artiste, son contexte social et la dimension écologique du vivre ensemble. L’initiative se propose d’articuler la réalisation artistique avec une préoccupation environnementale rendue à la fois plus aiguë et en même temps, dans la réalité, moins présente à cause de la pandémie. Les projets problématisent la relation existante entre la productivité et la nécessité de respecter dans un sens large notre entourage. Il s’agit de ne pas interférer avec le cours naturel des choses, en prônant l’idée de "REWILDING ". Les artistes vont installer leurs œuvres dans une vision critique des profondes transformations sociétales et prennent position face à l’ambiguïté et aux inégalités régissant les rapports entre humains. Les inégalités tiennent au fait que beaucoup d’artistes ne bénéficient pas de soutien dans la construction de leurs œuvres. La pandémie a montré comment ils deviennent particulièrement vulnérables dans une époque de crise économique.

Du 3 au 6 juin, Denis Roueche présente :

Projet 1: RAPLAPLA L’installation géante et immersive nous invite à nous retrouver dans une sorte de déjeuner non pas sur l’herbe mais dans la galerie.L’aménagement évoque une représentation gargantuesque de l’« eggs and bacon » du matin. Des récipients de condiments redimensionnés trônent au centre et nous invitent à déguster alentours une nourriture digne de Pantagruel.Chaque élément se distingue par des techniques et des matériaux singuliers qui permettent un dialogue entre les œuvres.Les œufs au plat sont peints, le lard est en tissu, le fromage en papier et le poivrier et la salière en béton armé avec des bouches métalliques.

Projet 2. V6 Dans ce projet Denis Roueche joue sur les acronymesavec ironie et nous présente avec un humour décaléun arrangement polyptique de peintures écaliennes néogéo.Comme un clin d’oeil à la publicité des chewing gommebien connus, il s’imagine dans la bouche de Moby Dickavec comme seul paysage, une collection de dentsastreintes au blanchiment masticatoire.


Du 10 au 13 juin, Swann Thommen présente:

DISPOSITIF-S Pour l’espace d’art V5, Swann Thommen présente trois installations vidéo et trois sérigraphies en lien avec la thématique «Vertical Momentum».A travers son installation synthétique et virtuelle, l’artiste questionne notre société à travers une image digitalisée de la nature. Les paysages hallucinants sont disposés et la collectivité ne peut que naviguer aléatoirement dans cet espace-temps si particulier.Les allégories en une symbiose spatiale et terrestre s’accompagnent d’un habillage sonore envoûtant. Dans la première vidéo intitulée « Grdns », la mise en scène d’un travelling 3D fragmentaire mêle les éléments de la nature avec des objets architecturaux et artificiels. L’installation vidéo « Rocks » propose une vision plongeante sur un amas de pierres diffusée sur un écran plat disposé au sol subissant de lents déplacements engendrés par une force inconnue. Pour la troisième vidéo intitulée « Pressures» une main artificielle caresse une surface brillante et réfléchissante rappelant l’élément de l’eau. Cette présence humaine matérialisée par une main unique tente de nous interroger sur notre rapport virtuel à notre environnement.


Du 17 au 20 juin, Maschi Fontana présente:

Le projet "REWILDED", qui se partagera entre une grande installation dans l’espace et une édition de photographies. Fascinés par la furtivité des sociétés secrètes ou des anciens arts martiaux, ils créent des mondes utopiques en évoquant des environnements antagonistes: science-fiction et far-west, technologie et nature. Les rencontres rares mais prolifiques, tirent parti de la longue histoire de l'amitié des deux artistes, Tom Mùller et Jean-Thomas Vannotti en s’appuyant sur le processus et sur les échanges interdisciplinaires.


Du 23 au 27 Juin, Pauline Lestrade, Siri Johansson, Lôan Perret, Téo Frizzarin et Diego Steiner présentent:

La relève. Représentant d’une scène émergente neuchâteloise, nous encourageons six artistes étudiants à l’Académie de Meuron à collaborer à une œuvre commune. De la recherche à l’installation finale, le collectif est invité à se projeter dans le temps et l’espace. De cette expérience naîtra un dispositif multi sensoriel entièrement dédié à une scénographie spécifique. «Nous avons 20 ans en moyenne, on se rend compte de la difficulté et de la cruauté du monde. Pour nous, les jeunes, l’art est un moyen extraordinaire de pouvoir montrer que nous pouvons changer le monde. Le rendre meilleur et plus supportable. Si nos œuvres ne changent pas le monde, elles nous changent. Elles changent nos regards et nos réflexions. Si nous pouvions apporter quelque chose à cette nouvelle génération à travers l’art, ce serait le regard».


Du 1er au 4 juillet, l'Exposition de groupe présente:

L’ultime exposition du cycle « Vertical Momentum », en expérimentant une nouvelle formule. Le projet réunit tous les artistes des quatre expositions monographiques précédentes. Les plasticiens ont alors l’occasion de confronter leurs créations dans une mise en scène réfléchie en un dialogue sans cesse restauré.Dans ce nouvel accrochage, les styles et les générations se mélangent dans une interaction contrastée et intersubjective.



Détails Site Itinéraire

Espace d’art V5

Ruelle Vaucher 5

2000 Neuchâtel