NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

samedi 7 janvier 2023 – 21:00

Musique

KartellCulturel

Troubas Kater

Le Singe - Bienne
Fin de tournée «Tornado Sessions»

Dialecte, rap, chanson, folk, rock, pop, hip-hop et bien d’autres choses encore: Troubas Kater fait feu de tout bois.

«Tornado Sessions», tel est le nom de cette exubérance coulée à chaud dans les sons, cette joie expérimentale retrouvée après deux ans de gueule de bois épidémique.

Sorti en 2022, le single «Fäderchleid» aborde des thèmes plutôt sérieux: «Il existe déjà 1000 chansons pour la paix, écrites par 1000 musiciens – et ils ont tous raison», dit QC, le leader de Troubas Kater. Pour lui, «Fäderchleid» n’est donc pas une chanson pacifiste, mais un hommage à toutes celles et tous ceux qui en ont composé une.

La tornade artistique déclenchée par Troubas Kater est déchaînée et balaye tout sur son passage. Or, nous connaissons cela, puisque c’est dans le même état d’esprit qu’est né en son temps «Verdammte Novämber», le premier album du groupe: après une longue gueule de bois («Kater» en allemand) et au terme d’une opération de déconstruction des instruments traditionnels.

Avec leur mix stylistique peu commun mêlant hip-hop, pop et emprunts à la musique latine, au tango, à la musique des Balkans ou au rock, les membres de Troubas Kater subjuguent leurs auditeurs à chacune de leurs apparitions.

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser