NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mercredi 11 mai 2022 – 16:15

Théâtre

Théâtre populaire romand TPR

Tous les parents ne sont pas pingouins

Beau-Site - La Chaux-de-Fonds
description

Billie & Joe sont deux pingouins femelles. Nées au zoo de Central Park, elles aiment la vie au grand air, les glaces et les comédies musicales. Et, surtout, elles s’aiment. Chaque année, lorsque le printemps revient, elles se livrent ensemble au fameux rituel d’accouplement. Chaque année pourtant, impossible de pondre un œuf. Voyant Billie désespérée, Joe se met en quête d’un caillou, un petit caillou parfaitement ovale que sa compagne pourrait couver, protéger, dorloter. Emue par le soin que les aspirantes mamans portent à leur œuf de substitution, un gardien du zoo le remplace par un vrai. Et le voilà qui éclot, faisant de Billie et Joe les premiers pingouins homoparentaux de l’histoire ! On ne choisit pas de qui on s’éprend, paraît-il, mais on choisit de construire ensemble une famille. Or, ça fait bien longtemps que le modèle traditionnel s’est enrichi. Fort de ce constat, Tous les parents ne sont pas pingouins explore la diversité des standards familiaux sur fond de crise climatique et met à profit le travail du clown. 



Biographie

Autrice, comédienne et metteure en scène, Aude Bourrier se forme à l’Ecole de Théâtre Serge Martin, puis auprès de professionnel⋅les de la scène comme Eric Devanthéry, Isabelle Matter, Laurent Nicolet et Anne Bisang. En 2015, elle fonde la Cie Pierre Caillou, qui se spécialise dans les spectacles jeune public. Elle confie le jeu scénique à plusieurs comédiennes en duos interchangeables (Chris Antonarakis, diplômée du Cours Florent ainsi que la Genevoise Julia Portier et la Neuchâteloise Alexandra Marcos, toutes deux diplômées de l’école de théâtre Serge Martin). Elle poursuit ainsi un travail de poésie visuelle décalée, renforcée dans cette nouvelle création par le recours à des costumes de pingouins disproportionnés qui confère au propos une dimension à la fois maladroite et touchante. 



Détails Site Itinéraire

Beau-Site

Rue de Beau-Site 30

2300 La Chaux-de-Fonds

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser