NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

samedi 1 juin 2024 – 17:00 Passé

© Graphisme: onlab.ch

Artistes régionaux
Animation

Centre Dürrenmatt Neuchâtel

Vernissage de l’exposition «Friedrich Dürrenmatt – Mondes animaux»

Centre Dürrenmatt Neuchâtel - Neuchâtel

Mot de bienvenue de Madeleine Betschart, directrice du CDN

Allocutions de :
Alain Ribaux, Conseiller d'État
Gabriel Grossert, commissaire de l’exposition

Texte inédit écrit et lu par Anne-Sophie Subilia.

Apéritif.

Entrée libre, sans réservations.



Le Centre Dürrenmatt Neuchâtel présente une exposition sur la symbolique de l’animal et sur le rapport entre humains et animaux chez Friedrich Dürrenmatt (1921-1990). Des sculptures de Ugo Rondinone (*1964) et des peintures de Christine Sefolosha (*1955) portant sur ces thématiques sont associées aux œuvres de Dürrenmatt.

Très attaché aux animaux tout au long de sa vie, Dürrenmatt a exploré dans ses œuvres picturales et littéraires les multiples relations entre humains et animaux. Né dans la campagne bernoise, l’écrivain et peintre a grandi dans un rapport de proximité avec les animaux. Plus tard, installé avec sa famille à Neuchâtel, il s’entourera d’animaux de compagnie : des chiens, des chats, des oiseaux, et même une chèvre !

Friedrich Dürrenmatt propose de s’inspirer de qualités qu’il attribue aux animaux, tout en faisant le diagnostic d’une adversité entre l’humain et l’animal et plus largement, entre l’humain et son environnement. Il confère aux animaux une grande sensibilité et intériorité foisonnante, allant jusqu’à se reconnaître en eux, lorsqu’il se représente sous les traits d’un rhinocéros ou du Minotaure. L’exposition présente une cinquantaine de dessins et de peintures de Friedrich Dürrenmatt, associées à des extraits d’œuvres littéraires et des documents biographiques sous forme de vidéos, photographies et extraits audio.

Des œuvres de Ugo Rondinone et de Christine Sefolosha intègrent le parcours de l’exposition pour proposer un regard contemporain sur la thématique. Des oiseaux en bronze de la série Primitive de Ugo Rondinone donnent un pendant méditatif aux réflexions philosophiques de Dürrenmatt sur l’origine des animaux et sur notre appartenance au règne animal. Plusieurs peintures de Christine Sefolosha explorent l’hybridité et la métamorphose entre humains et animaux en écho aux figures mythologiques que Dürrenmatt aime tant mettre en scène et dans lesquels il s’identifie parfois. Par leurs œuvres, ces trois artistes nous invitent à nous poser la question : que pouvons-nous apprendre des mondes animaux ?

Accessible à tous les publics, l’exposition traite d’un sujet de société d’une grande actualité, notre rapport aux animaux et plus largement à notre environnement. L’œuvre de Dürrenmatt nous permet de prendre du recul sur cette question tout en offrant de riches perspectives pour explorer à la fois les différences et les ressemblances que nous partageons avec les animaux.

Une série de manifestations auront lieu dans le cadre de l’exposition. Un Cahier du CDN et une saison du podcast « Friedrich Dürrenmatt » accompagnent également cette exposition.

Le Centre Dürrenmatt Neuchâtel est un musée de la Bibliothèque nationale suisse (BN), une institution de l’Office fédéral de la culture (OFC).

Cet événement a été saisi par Centre Dürrenmatt Neuchâtel. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Centre Dürrenmatt Neuchâtel

74, Chemin du Pertuis-du-Sault

2000 Neuchâtel