NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 

vendredi 17 mai 2024 – 17:30 Passé

CD & KA

Musique

Kiosk Art

Clémentine Dubost

Kiosk Art - Neuchâtel

Auteure compositrice interprète
Si Clémentine a toujours écrit des chansons, sa rencontre avec la musique folk nord-américaine est déterminante. Neil Young, Paul Simon et Leonard Cohen bercent son adolescence, et l'invitent à s'emparer d'une guitare. Poésie, sensualité, mélancolie sont les ingrédients de ce projet folk, qui dès 2010, l’amène à se produit sur diverses scènes locales en solo, et à enregistrer ses premières maquettes.
À partir de 2012, Clémentine collabore avec différents guitaristes avant d'enregistrer son premier album Bridges and Rivers en 2017 au studio AYMF (After You My Friend). Son style y est très personnel, et si la veine folk acoustique est bien marquée, l'album emprunte à beaucoup d'autres genres. Cette année-là, Clémentine séjourne pour la première fois aux États-Unis où elle retourne depuis chaque été en tant que directrice musicale au Middlebury College (Vermont). Ses voyages sont une source d'inspiration intarissable pour ses nouvelles chansons, de par sa rencontre avec le pays, ses habitants, sa nature sauvage, sa littérature... Elle y tourne les clips de Port Henry Station et Waking in the Adirondacks, deux chansons inspirées de lieux de Nouvelle-Angleterre. En 2021, Clémentine rencontre Glenn Arzel, musicien pluri-instrumentiste lyonnais spécialiste des styles Folk/Americana. C'est le début de leur collaboration autour de Port Henry Station, enregistré au studio de l'Artisterie à Villeurbanne. Cet EP confirme ses influences folk avec des chansons tournées vers les grands espaces d'Amérique du Nord : Waking in the Adirondacks, Ashes and wood, Single Malt... Autant de titres qui laissent deviner une atmosphère générale plus boisée, plus sauvage, mais également une voix plus affirmée et des arrangements où apparaissent des instruments tels que le banjo ou la mandoline. Des inspirations récentes et résolument américaines se font sentir (Alela Diane, Gillian Welch) et signent un album où les nombreux séjours de la chanteuse sur le territoire sont palpables. Au fil des ans, l'écriture de Clémentine a mûri. Les questionnements sur l'identité et les choix individuels de Bridges and rivers ont glissé vers des sujets plus larges. L'omniprésence de la nature et du territoire semble directement inspirée des romans de John Steinbeck ou de Ron Rash et mènent imperceptiblement vers la mise en cause de nos modes de vie et de rapport au monde.

Clémentine se produit sur diverses scènes et festivals en France, Suisse, Allemagne, Italie, et aux États-Unis. Elle est soutenue par Toï Toï Production et Le Bureau de Lilith.

Une formation classique
Issue d’une formation en piano et violon classiques des conservatoires de Vichy, Clermont-Ferrand et Lyon, Clémentine Dubost poursuit ses études de piano jusqu’au plus haut niveau. Elle est diplômée d’un Bachelor et de deux Masters de la Haute École de Musique de Genève. Concertiste soliste et chambriste, elle se produit en récital, concerto avec orchestre, et dans diverses formations ponctuelles en Europe et aux États-Unis.

L’amour des mots : poésie et écriture de spectacles
Diplômée d’une licence de Lettres Modernes, Clémentine Dubost a toujours conservé un goût pour les arts littéraires. Elle est l’auteure et la metteuse en scène de deux spectacles musicaux et théâtraux (Marin mon coeur, 2017, Madame Schumann, 2020), d’un conte musical pour piano et récitant qui verra le jour en 2023, ainsi que de nombreux textes poétiques.

Le dynamisme d’une directrice musicale
Depuis 2017, Clémentine Dubost est chaque été directrice musicale de l’École de Français du Middlebury College (Vermont, USA - Université d’été). Elle y apporte un vent de fraîcheur, de diversité et d’éclectisme très apprécié. La rencontre avec les États-Unis est l’occasion pour elle de confirmer ses affinités avec la musique folk nord-américaine.

Cet événement a été saisi par Kiosk Art. Suggérer une modification
Détails Site Itinéraire

Kiosk Art

Jeunes Rives

2000 Neuchâtel

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser