NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 Plus d'infos 
17 jun 2023 > 14 avr 

Exposition temporaire

Laténium, parc et musée d’archéologie

DU CŒUR À L’OUVRAGE

Le Laténium | Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel - Hauterive

DU CŒUR À L’OUVRAGE

Dans l'intimité du travail des archéologues

Les photographies d’ambiance réalisées sur les fouilles révèlent l’engagement des archéologues sur le terrain. Dans leur spontanéité, elles témoignent des charmes et des contraintes de la vie de chantier, l’enivrement de la camaraderie partagée, mais aussi les moments de solitude dans ces espaces encore anonymes où se prépare l’avenir. On y perçoit la longueur des journées de travail, dans la chaleur écrasante des campagnes estivales ou face aux morsures du froid et de l’humidité, dans ce corps à corps constant avec la terre qui nourrit notre savoir sur le passé.

À l’instar d’un « making of », ces prises de vues documentent l’archéologie en train de se faire, dans l’incertitude propre à ce qui n’est pas encore advenu et maîtrisé par l’analyse scientifique, entre espoir et découragement, entre hésitations et déchaînements soudains d’enthousiasme, lorsque les rêves et les obsessions individuelles se plient à la discipline d’une entreprise collective.

Loin des clichés conventionnels et des représentations promotionnelles d’une archéologie idéale, ces photographies dévoilent l’envers du décor sur les chantiers de fouilles, des années 1960 aux années 1990 – à l’aube de la professionnalisation du travail sur le terrain, qui n’est réellement acquise qu’à la fin du 20e siècle. En donnant à voir ce hors-champ souvent occulté, l’exposition « Du cœur à l’ouvrage » propose un regard complice et intime sur l’archéologie vécue.

Conçue par le Service régional d’archéologie des Hauts-de-France (Lille), cette exposition a été présentée en 2022 aux Archives nationales du Travail (Roubaix), puis à la Maison des sciences de l’homme (Paris). Séduit par le parti pris, le Laténium a souhaité partager cette exposition avec ses publics en y ajoutant des photographies provenant de ses propres fonds d’archives, afin de mettre en relief le caractère pionnier de la professionnalisation de l’archéologie à Neuchâtel.

Détails Site Itinéraire

Le Laténium | Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel

Espace Paul Vouga

2068 Hauterive

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser