NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

vendredi 2 décembre 2022 – 20:30

samedi 3 décembre 2022 – 20:30

dimanche 4 décembre 2022 – 17:00 Complet

vendredi 9 décembre 2022 – 20:30

samedi 10 décembre 2022 – 20:30

dimanche 11 décembre 2022 – 17:00 Complet

vendredi 16 décembre 2022 – 20:30

Artistes régionaux
Théâtre

Groupe théâtral des Mascarons

Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz

Maison des Mascarons - Môtiers

TOUS MES REVES PARTENT DE GARE D'AUSTERLITZ

DE MOHAMED KACIMI

Cinq femmes dans une maison d’arrêt se retrouvent très souvent à la bibliothèque sacrifiant leurs promenades de chaque jour. Fatiguées suite aux activités de la prison, elles échangent ainsi sur leur quotidien, les combines, les relations difficiles avec les autres détenues, leurs amours, leurs rêves et leurs hommes qui les ont oubliées.

Le soir de Noël, elles s’y retrouvent pour préparer la fête, découvrir les cadeaux offerts par les Sœurs pour leurs enfants et partager un festin imaginaire quand arrive une nouvelle détenue arrêtée pour avoir voulu s’enfuir avec sa fille Alice alors que les autorités la lui avaient retirée.

Alice et sa mère repérées dans une librairie venaient d’acheter « On ne badine pas avec l’amour » de Musset. Alice tenait tant à lire cette pièce de théâtre.

La responsable de la bibliothèque possède deux exemplaires du livre. Les détenues vont donc jouer la pièce, la filmer et l’envoyer à Alice. Elles seront vite submergées par le propos, cette œuvre faisant écho à leurs propres parcours et blessures à tel point qu’elles finissent par se confondre avec les personnages de Musset. Emportées par son souffle, elles découvrent à leur tour comment ce monde contemporain gangréné par la violence de la religion et le pouvoir des hommes, détruit ou abîme l’idéal d’amour des femmes qu’elles soient libres ou prisonnières.

Mise en scène : Thérèse Roy

Pièce jouée du 18 novembre au 16 décembre 2022 au Théâtre des Mascarons

Jeu : Laurence Fankhauser, Anne Graf, Aline Houriet, Andrea Iuvara, Aline Michaud, Sabine Yerly

Zélie : « Moi aussi je les ai vues bosser, elles vont tellement vite, les Chinoises, que tu te dis qu’elles sont capables d’accoucher après une semaine de grossesse »

….

Barbara : « Tous les mecs tombent en panne quand ils décident de venir ici »

Marylou : « Mais t’es qu’une salope, tu veux me casser le moral »

Lily : « Non, je veux juste t’ouvrir les yeux »


Spectacle recommandé dès 14 ans