NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Joachim Fleischer

Théâtre

marionNEttes - festival international

Aria e ossa

Théâtre de la Poudrière - Neuchâtel

Anniek Vetter s’intéresse à l’interface entre la marionnette et sa propre « expression dansée ». Aria e Ossa, inspiré de l’art du Butô, voit son « vaisseau corporel » se dissoudre.


« … Je crois que le corps est un vaisseau du temps, de la mémoire, le temps est la mémoire, un facteur de la mémoire.
Vous pouvez également supposer que les informations contenues dans l’ADN sont une mémoire du temps.

Nous avons peut-être été un animal, un insecte, un poisson ou une mouette ou, avant que la vie n’existe, l’air, l’eau, la terre ou le feu. Nous avons les quatre éléments en nous. Ce souvenir est réveillé lorsque nous l’activons consciemment. Ce sont les pensées du corps. » Ainsi parle le danseur de Butô japonnais Yumiko Yoshioka.

La jeune marionnettiste Anniek Vetter s’empare de ces propos comme une tentative de dissoudre son « vaisseau corporel » et d’́ouvrir une brèche dans ses souvenirs.

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser