NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Benoit Schupp

Jeune public
Théâtre

marionNEttes - festival international

À qui mieux mieux

Théâtre de la Poudrière - Neuchâtel

À l’intérieur de soi, il y a des combats joyeux, le défi de la vie à relever. Renaud Herbin a mille trucs pour y parvenir. Exemple ? Se couper la parole pour avoir le dernier mot ! Pétillant !


Dans un espace apparemment vide apparaît une forme. Est-ce un corps d’ours en peluche géant, un monolithe, un gros coussin? Cette chose qui pourrait représenter notre corps, il s’agit de l’ouvrir, de la démonter et la reconstituer pour y saisir la vie comme objet d’étude.

À qui mieux mieux, c’est l’histoire d’un être émerveillé qui se demande comment son existence a bien pu commencer. Il philosophe avec enthousiasme, convoque des mémoires enfouies, heureux de se sentir vivant. Il manipule les mots autant qu’il en devient l’objet.

Sa poésie sonore est conçue pour un très jeune public (dès 3 ans), âge où les enfants commencent à s’amuser et s’étonner du sens des mots. Dans la bouche du comédien, la langue devient matière ; elle déraille, se cherchant entre approximation du sens et proximité des mots.

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser