NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 6 oct  >  4 nov 

Exposition

Agenda Tramelan

Jean-Claude Kunz, peintures

CIP culture - Tramelan
Jean-Claude Kunz, est né en 1942 à Bienne. Il a étudié à l’École des Arts décoratifs de Genève, sous l’enseignement du peintre Jean Roll. Il a été membre fondateur de la section Seeland, Bienne et Jura bernois de Visarte (anciennement SPSAS), l’association professionnelle des artistes suisses, dont il est aujourd’hui membre d’honneur. Ce n’est d’ailleurs pas la seule distinction reçue, il est cité dans le dictionnaire des artistes suisses contemporain et dans le répertoire des artistes suisses pour l’étude de l’Art à Zürich.

Il a à son actif plus de quatre-vingt expositions personnelles et une quarantaine d’expositions collectives, en Suisse et à l’étranger. Pour parler de la région, on peut citer la Galerie du Faubourg à Porrentruy avec J. Roll, Brechet et Bregnard, la Galerie le Caveau à St-Ursanne (6 expositions), le Château de Pleujouse, Galerie du Tilleul à Perrefitte (3 expos), la Galerie Paul Bovée Delémont. Jean-Claude Kunz a illustré plusieurs ouvrages littéraires. Il a aussi publié ses propres textes et poèmes illustrés. Durant de nombreuses années, l’artiste a dispensé avec une grande compétence des cours de peinture à Bienne, au Tessin, en Toscane, mais aussi à St-Rémy de Provence, village qu’il a habité de nombreuses années.

Plus de 60 ans de peinture ont conduit Jean-Claude Kunz à une évolution allant du gestuel au réalisme imaginaire. Cette évolution aboutit à une peinture plus réaliste, plus représentative de notre société. Aujourd’hui, Jean-Claude Kunz traduit toujours ses émotions et ses luttes intérieures par la couleur. Pour lui, peindre est comme une maladie, un moyen de solitude extrême, de douleur même.
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser