NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mercredi 28 septembre 2022 – 20:00

Animation

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH)

Que vaut mon diplôme ?

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH) - Delémont

Massification de l'enseignement secondaire et classement socioprofessionnel en Suisse (fin 19e - début 21e siècle)


Le phénomène le plus profond et caractéristique de l'histoire de l'enseignement en Occident depuis la fin du 19e siècle à aujourd'hui est sans nul doute l'allongement continu de la scolarisation des populations. En effet, le temps passé à l'école ne fait que s'allonger au fil des décennies faisant que l'éducation scolaire contribue toujours plus à la préparation de toutes et tous à la vie sociale et à la vie active en particulier. Cette massification scolaire est le produit de dynamiques sociales et scolaires qui sont à l'origine de l'instauration des systèmes d'enseignement puis de leurs transformations majeures depuis 150 ans.


La mise en évidence de ces dynamiques et de leurs fonctions sociales permet de comprendre pourquoi le diplôme a pris une telle importance dans l'insertion socioéconomiques des individus ; notamment avec pour conséquence que la scolarité est devenue une des principales sources de tension entre parents et enfants.


Dans cette communication, Christian Alain Muller se concentrera plus particulièrement sur la question de l'élévation du niveau moyen de formation de la population et de la correspondance entre diplôme et position socioprofessionnelle en Suisse depuis la fin du 19esiècle, en s'arrêtant in fine sur les effets de notre extrême dépendance aux jugements scolaires aujourd'hui.


Le conférencier


Docteur en histoire, ancien maître-assistant à l'Université de Genève et cofondateur du Laboratoire d'histoire sociale et culturelle de l'éducation (LHiSCE), Christian Alain Muller pratique une histoire sociale et culturelle reposant sur la variation de l'échelle des observations.


Ses travaux décrivent et analysent le tissage puis l'approfondissement continuel des relations entre l'école et la société en Occident du 19e au 21e siècles. Ces recherches et publications explicitent comment et pourquoi les questions scolaires sont historiquement devenues des enjeux de pouvoir essentiels des sociétés hautement différenciées.


En 2003, Christian Alain Muller a reçu le prix de l'International Standing Conference for the History of Education (ISCHE). Ancien membre du Collège scientifique de la Maison de l'histoire de l'Université de Genève et du comité de rédaction des revues scientifiques Paedagogica Historica. International Journal of the History of Education et Histoire de l'éducation, il dirige la collection de sciences sociales Le registre de la preuve aux éditions Infolio. Avec Martine Ruchat, il a dirigé la recherche « 'La mesure de l'enfant'. Genèse et transformations des représentations et des pratiques du classement scolaire et scientifique de l'enfance, Genève 1928-1980 ».


Détails Site Itinéraire

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH)

Rue du 23-Juin 52

2800 Delémont

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser