NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mercredi 31 août 2022 – 20:00

Animation

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH)

L'école des cancres. L'éducation populaire à la fin de l'Ancien Régime

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH) - Delémont

Dès la fin du Moyen Âge, les paroisses sont censées entretenir un maître d'école placé sous la surveillance du curé. En théorie, les enfants du peuple de 7 à environ 14 ans doivent donc aller en classe pour apprendre à lire, écrire, compter (et le catéchisme, naturellement). En pratique, les choses sont bien différentes. Si les villes abritent assez tôt des écoles de bonne qualité, les campagnes sont très mal loties : nombre de communautés n'ont pas de maître, les enfants ne vont pas tous à l'école - et ceux qui y vont la quittent souvent presque aussi ignorants qu'ils n'y sont entrés ! En 1784, l'administration du prince-évêque de Bâle lance une grande réforme scolaire visant à rendre l'enseignement élémentaire obligatoire et à en assurer la qualité - mais les résultats seront plutôt mitigés...


Le conférencier


Jean-Claude Rebetez, conservateur des Archives de l'ancien Evêché de Bâle. Chargé du cours de paléographie médiévale latine et allemande à l'Université de Bâle depuis 1997. Membre de l'Institut jurassien. Auteur de recherches sur l'histoire de l'Arc jurassien helvétique et de la région bâloise, en particulier dans les domaines de l'histoire ecclésiastique, institutionnelle et des sciences auxiliaires.


Détails Site Itinéraire

Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH)

Rue du 23-Juin 52

2800 Delémont

AG Culturel
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser