NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mardi 18 janvier 2022 – 14:15

Conférence par Simone Marty

Université du troisième âge - U3a

Apprendre le français en Suisse romande, entre idéalisation et reproduction sociale

Aula des Jeunes-Rives - Neuchâtel

Dans la deuxième partie du XXe siècle, de nombreuses jeunes femmes se déplacent de la Suisse alémanique vers la Suisse romande pour un séjour d’une durée limitée. C’est le fameux “Welschlandaufenthalt”. En tant que pratique sociale, la langue constitue une porte d’entrée originale sur l’histoire sociale de cette migration interne à la Suisse. Les idéologies langagières, c’est-à-dire ce qui est dit des langues et des pratiques langagières, reflètent et participent en effet à la distribution du pouvoir politique, économique et social en Suisse, ainsi qu’à l’évolution de ces rapports de pouvoir. Ce séjour se situe ainsi au carrefour de motivations personnelles et de logiques collectives.