NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

dimanche 30 janvier 2022 – 15:00

©DR

Tricentenaire des Partitas pour violon seul

Rachel Kolly - Recital Bach

Basilique Notre Dame - Neuchâtel

À l'occasion de la sortie de son nouvel album et du tricentenaire du chef d'oeuvre universel que sont les Trois Partitas de Bach (1720-2020), Rachel Kolly les joue en intégrale sur son Stradivarius de 1732.


BACH - LES TROIS PARTITAS - RACHEL KOLLY - Concert du tricentenaire des Trois Partitas pour violon seul (1720-2020) enfin reprogrammé un an plus tard suite à la pandémie : Rachel Kolly, violoniste suisse soliste, née à Lausanne, est considérée par plusieurs professionnels de la musique comme "la meilleure violoniste suisse actuelle" (cf. Sonntagzeitung, 24 heures, Le Matin, Diapason, Fanfare Mag...). Récompensée par le "Prix Musique 2017" par la Fondation Vaudoise pour la culture, Rachel Kolly souhaite honorer le tricentenaire des Trois Partitas pour violon seul de Jean-Sébastien Bach. Elle le fait par l'enregistrement d'un CD qui sort mondialement en novembre 2020. Dans le même élan, elle se propose de dnoner une série de récitals de ce chef-d'oeuvre absolu et intemporel de la littérature violonistique.


Ainsi juxtaposées, les Trois Partitas font appel à toute la maturité d'un musicien et sont capables d'offrir à l'auditeur un véritable voyage immersif à travers la condition humaine.

La Première Partita est douloureuse et profonde, souvent solenelle, mais toujours aspirée vers la transcendance. Elle se clôt avec la fameuse Chaconne d'une durée de 13 minutes à elle seule, que Bach écrit à la mort de sa femme Maria Barbare en 1720. Cette oeuvre est considérée comme une sortie de "tombeau à sa mémoire". Elle survole les siècles de par sa perfection et fascine encore - 300 ans après sa composition - pour sa portée universelle.

On redescend sur terre avec la Troisième Partita qui est une ode à la vie, lumineuse et pacifiée au travers de ses danses originales et rythmées. Bach y déploie une brillance virtusose et stylistique rarement égalée.


Ce concert est donné dans un environnement de lumière, créé en fonction des émotions des mouvements et durera 1h20.



Entrée libre - collecte


Réservatinos conseillées - disposition conformes aux perscriptions sanitaires avec Pass Covid.