NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Conférence par Hédi Dridi et Jean-Pierre Schneider

Université du troisième âge - U3a

Heimweh ou « La Maladie des Suisses ». La nostalgie des Anciens pour leur terre natale

Collège Thurmann - Porrentruy

Mobilité et globalisation, favorisées par les moyens de transport et de communication, sont souvent présentées comme les manifestations de la modernité de notre monde. Pourtant, malgré un contexte bien différent, défini par un horizon géographique plus restreint et les moyens de déplacement de l'époque, ces phénomènes étaient déjà à l'œuvre dans l'Antiquité, avec des effets bénéfiques mais aussi des déchirements. Il y a plus de deux mille ans, comme de nos jours, quitter sa terre natale n’allait pas sans inconvénients : éloignement de la patrie, difficultés d'acculturation et nostalgie des prétendues « racines » suscitent alors des affirmations identitaires qui s'expriment principalement dans l'épigraphie funéraire. Cette conférence d'un archéologue et d'un helléniste présentera quelques éclairages sur cette question à partir de cas particuliers.