NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Musique

Café Littéraire

Flutzeug prod presents Andreas Stahel & Malcolm Braff

Literaturcafé - Biel/Bienne

Flutzeug prod accueille depuis plus de 10 ans des concerts renversants entre Espace Noir et les scène les plus diverses de La Chaux-de-Fonds, Bienne et alentour, jusqu’à Fribourg, Berne et Lucerne. Une sorte de vocation pousse cette structure à traverser et faire traverser les frontières, à faire se rencontrer les langues, les classes, les âges et les goûts les plus divers.

La plupart du temps ça fait méga danser, mais la plupart du temps on sait pas trop comment parce que c’est méga expérimental. Pour une fois, ce seront deux concerts solo, de la musique acoustique, chaleureuse, et implacablement émouvante, mais on se contentera volontiers de danser, vissé·es sur nos sièges par le propos des deux gaillards.


Andreas Stahel

Né en 1967, Andreas Stahel vit à Winterthur, où il enseigne au conservatoire depuis 2003. Ce musicien indépendant surprend dès les premiers instants car il utilise les impressionnantes et singulières flûtes basses et contrebasses. Au fil des années, il a su alors développer une technique tout à fait personnelle : un fameux équilibre entre polyphonie et rythmique, une association entre le son quasi-cosmique de ses instruments et l’apport étonnant de notes chantées, de respirations vocalisées. Inspiré par la musique minimale américaine et les harmonies folkloriques, Stahel construit des ambiances musicales circulaires, composées de patterns répétitifs, presque électroniques, emportant le public dans une sorte de transe auditive.

Youtube


Malcolm Braff

Approchant la musique d’abord par le prisme du classique, ce pianiste de free jazz né au Brésil en 1970 s’est rapidement plongé dans une multitude d’autres styles et influences, notamment rencontrés durant son enfance en Afrique. Entre 1989 et 1991, il opère un glissement vers le jazz au travers de ses études en musicologie à l’Université de Genève et de cours pris auprès de célèbres musiciens tels que Thierry Lang et François Lindemann. Son travail est alors vite reconnu, puisqu’il joue en 1995 pour la deuxième fois au Festival de Jazz de Montreux, avec les déjà très réputés Paolo Fresu et Farafina, un groupe de sorciers- tambours burkinabés. Il gagne en 2003 le Prix jeunes créateurs de la Fondation vaudoise pour la culture et est nominé pour le Prix suisse de musique en 2015. Professeur à la Hochschule für Musik de Bâle, il a récemment cofondé le centre de création artistique de la Maison-Matrice, à Crémines, dont il est résident permanent avec sa compagne la chanteuse Claire Huguenin.

Youtube

Détails Site Itinéraire

Literaturcafé

Obergasse 11

2502 Biel/Bienne

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser