NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

12 jun  >  4 jui 
Denis Vautravers

Artistes régionaux
Exposition

Espace culturel Bleu de Chine

Exposition de peinture, sculpture et photographie

Espace culturel Bleu de Chine - Fleurier

3 artistes, 3 techniques, 1 expo.

Le parcours de Josette Ubezio n’est pas linéal. Dans un premier temps, elle s’est imprégnée de la chose artistique en tant que spectatrice, cherchant à s’approprier les univers qui la touchaient, « se gavant d’images ».Puis elle s’est essayée à la peinture sur porcelaine, à la calligraphie. Elle a pris de nombreux cours avant de se lancer dans la création indépendante.Comme autant de portes ouvertes, ces diverses sources ont empreint sa peinture, poétique et non figurative. Elle nous invite à une riche promenade dans nos univers intérieurs.

Enfant de Fleurier, Denis Vautravers a vécu une vie richissime et fait d’innombrables voyages. Ses aventures de globetrotteur, puis son travail d’éclairagiste à la télévision, ont aiguisé le regard qu’il pose sans cesse sur les êtres et la nature. Tout jeune, il expérimentait déjà la photo. Aujourd’hui à la retraite, il possède ce luxe inouï qu’est le temps. Il l’emploie pour aller guetter son étang préféré aussitôt que les premiers froids arrivent : ce qu’il attend, c’est le gel qui va offrir à son objectif mille images de craquelures et brindilles attrapées dans la glace. En résultent des photos qui sont comme des tableaux abstraits où l’on laisse gambader son imaginaire. Denis les expose pour la première fois. Tout l’argent qu’il gagnera avec les ventes de cette expo sera donné à une association qui fournit des installations d’eau potable à des villages au Laos. L’eau aura ainsi fait son propre voyage : de l’étang congelé elle passera par l’appareil photo, par les murs de Bleu de Chine et jusqu’aux foyers des Laotiens.

Eugenio Senes, dont les sculptures sur bois donneront la réplique tant aux peintures qu’aux photos, expose aussi pour la première fois. Ses œuvres, traitées tout en rondeur, aboutissent à des formes douces que l’on souhaite caresser. Il y a dans le travail d’Eugenio Senes une introspection, une recherche de l’essentiel, une méditation. Un respect. Il dit que quand il sculpte, il va chercher la forme que la nature a déjà créée et qu’elle lui offre. Lui, il l’accueille, il la révèle, la nomme et nous l’offre à son tour.