NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

vendredi 23 avril 2021 – 21:00

©DR

Musique

MARIE KRÜTTLI TRIO (CH)

Cave du Café de Paris - La Chaux-de-Fonds

Du haut de ses 29 ans, la pianiste et compositrice suisse Marie Krüttli domine la scène jazz continentale. Talent précoce, elle monte son premier trio, avec ses propres compositions en 2010, deux ans avant de terminer ses études menées entre Lausanne et Lucerne. En 2015, elle sort son premier disque, puis part trois mois à New York où elle s'immerge dans la scène locale et sort un EP avec des musiciens du crû. En 2016, elle est lauréate du «Friedwald Foundation», du Langnau Jazz Night piano competition et gagne avec son trio le ZKB Jazz Preis. L'année suivante, le trio enregistre un nouvel album “Running After The Sun” qui lui ouvre les portes d'une tournée européenne: Berlin, Hambourg, Paris, Rome et la Suisse. Marie a joué avec la crème des musiciens que la Suisse compte (Gerry Hemingway, Tim Berne, Michael Abene, Matthieu Michel, Dominik Burkhalter, Alban Darche, Dejan Terzic, Samuel Blaser), mais aussi avec la nouvelle génération new-yorkaise (Jonathan Barber, Devin Starks, Linda Briceno and Francesco Geminiani). Avec sa musique hautement contemporaine, Marie Krüttli apporte la modernité à ce que peut exprimer un trio. Les harmonies complexes et tendues n'ont pas de secret pour elle. Les thèmes décoiffent par leur virtuosité rythmique. Le trio évite les voies convenues. Partir avec lui, c'est découvrir une ville avec un guide qui évite les attractions touristiques pour montrer les endroits authentiquement chaleureux, avec son lot de surprises à chaque carrefour. Bref, si vous pensiez avoir tout entendu en matière de trio, celui de Marie Krüttli est à découvrir de toute urgence.

Marie Krüttli: Piano
Lukas Traxel: Contrebasse
Jonathan Barber: Batterie