NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

15 fév  >  1 jun 
© Chopped Liver Press, Who Shall We Love, 2020

Jeune public
Exposition

Musée des Beaux-Arts du Locle MBAL

Chopped Liver Press - Who Shall We Love

Musée des beaux-arts du Locle - Le Locle

Chopped Liver Press a été fondé en 2012 par Adam Broomberg (Afrique du Sud, 1970) et Oliver Chanarin (Angleterre, 1971), un duo d’artistes qui vit entre Londres et Berlin. Parmi les différentes éditions limitées, Chopped Liver Press publie une fois par mois une série d’affiches réalisées à partir des pages du New York Times. Pour chaque édition, les artistes choisissent une phrase provenant d’un journal, d’un livre, lue dans la rue ou encore entendue lors de conversations et l’impriment à la main dans leur studio de Londres.

Who Shall We Love nous renvoie à nos propres questionnements en cette ère où les réseaux sociaux nous incitent à dire qui nous aimons à coup de like. La phrase sérigraphiée sur les pages du fameux quotidien entre en collision avec les textes et images du journal, créant ainsi un nouveau récit qu’il était impossible à imaginer. La juxtaposition de la citation avec le contenu publié nous prend à parti. Qui croire ? Qui aimer ? De quelle réalité parlons-nous ? Inspirés par les affiches politiques tirées en sérigraphie – une technique qui permet aisément de mêler textes et dessins – Broomberg & Chanarin rendent hommage aux diverses formes de résistance politique en jouant avec les mots, la typographie et la force de la couleur rouge. Leurs affiches font écho aux réflexions qu’ils entretiennent avec l’actualité qui semble parfois bien étrange à la lecture des unes des journaux.

Radical et provoquant, ce travail met en relation l’incongruité exprimée par des phrases hors contexte avec des textes et images qui paraissent eux-mêmes bien déconnectés de la réalité. En quatre mots, la citation semble résumer notre monde contemporain où chacun est invité à donner un commentaire ou un J’aime. Par ce procédé d’une implacable efficacité, les artistes nous confrontent à notre façon de recevoir l’actualité et dénoncent ce qui est glorifié au sein des médias actuels, tout en commémorant l’art mourant du journalisme sur papier.

L’installation présente l'édition limitée à 50 exemplaires conçue par Chopped Liver Press à Londres pour le MBAL à l’occasion de l’exposition.

Détails Site +41329338950 Réservation Itinéraire

Musée des beaux-arts du Locle

6, Marie-Anne-Calame

2400 Le Locle

20 ans 100 francs