NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

©OPAN

Journée européenne du patrimoine

Un patrimoine en devenir

Lycée Denis de Rougemont DDR - Neuchâtel

Des qualités architecturales peuvent-elles devenir des défauts et comment en faire des atouts? En 1962–1964, les architectes Dormond & DuPasquier proposent une solution innovante pour le «nouveau Gymnase». La vingtaine de classes est en effet organisée à partir de deux noyaux autour desquels les salles sont disposées en étoile. Et c’est la polychromie des matériaux qui confère à l’édifice sa «parure élégante»: placages en pierre jaune, sols en granit noir, piliers en granit vert, menuiseries en bois exotiques et serrureries en métaux raffinés.
Rebaptisé Lycée Denis de Rougemont, l’édifice s’est dégradé et ne répond plus aux attentes actuelles face aux impératifs de sécurité incendie, sismique et d’efficience énergétique. Comment trouver un équilibre judicieux entre les travaux d’assainissement, les contraintes économiques et le maintien des qualités architectoniques du bâtiment? Quelles stratégies d’intervention proposer?


Regards croisés par Franz Graf, architecte FAS EPFL-TSAM, Giulia Marino, architecte EPFL-TSAM, Philippe Robert, Lycée DDR, ainsi que des collaborateurs du Service des bâtiments et de l'Office cantonal du patrimoine et de l'archéologie

Organisation

Service des bâtiments et Office cantonal du patrimoine et de l'archéologie

Détails Site Itinéraire

Lycée Denis de Rougemont DDR

Faubourg de l'Hôpital 59

2000 Neuchâtel