NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

©DR

Café scientifique UNINE

Peuple kurde: un otage de l'Histoire?

Cafétéria du bâtiment principal UniNE - Neuchâtel

En octobre 2019, Donald Trump décide de retirer les troupes étasuniennes du nord de la Syrie, laissant le champ libre à la Turquie pour une offensive militaire contre les Kurdes qui contrôlaient cette zone et que le gouvernement d’Ankara justifie par une lutte contre le terrorisme. Or, les Kurdes ont combattu l’Etat islamique aux côtés des troupes américaines. De son côté, l’Europe ne semble pas mesurer toutes les conséquences de ce conflit qui se joue à sa porte. Riche d’une culture millénaire, avec sa pluralité religieuse, sociale et linguistique, le peuple kurde, réparti entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran, paraît instrumentalisé en permanence sans jamais obtenir de reconnaissance internationale en échange. Est-ce donc là son destin ?

Avec :

Jordi Tejel, professeur d’histoire à l’Université de Neuchâtel, spécialiste de la question kurdeOzcan Yilmaz, chercheur en histoire contemporaine, Université de GenèveNicolas Appelt, docteur de l'Unité d'arabe à l'Université de Genève, assistant au Global Studies Institute

Modération : Luis Lema, journaliste, Le Temps


Débat ouvert au public, entrée libre

Détails Site Itinéraire

Cafétéria du bâtiment principal UniNE

Avenue du 1er-Mars 26

2000 Neuchâtel