NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

 8 oct  > 28 nov 
Visuel de l’exposition, Design : Nicolas Eigenheer/Noémie Gygax

Exposition

CAN Centre d’art Neuchâtel

Isabelle Andriessen

Can - Neuchâtel

Artiste
Isabelle Andriessen

Titre de l'exposition
BUNK

Au Studio ̊:
Sadness Circuit

Héloïse Chassepot

Lieu
CAN Centre d’art Neuchâtel
Rue des Moulins 37, CH–2000 Neuchâtel

Exposition 10.10–28.11.21
Vernissage 09.10.21 dès 14h


Les sculptures qu'Isabelle Andriessen introduit au CAN Centre d'art Neuchâtel pour son exposition BUNK ont l’air au premier abord endormies. Ces corps volumineux faits de céramique, soutenus par des supports en acier, semblent se trouver dans un état de latence qui dissimule cependant une activité constante et substantielle. Pour percevoir la vie qui anime
cette matière il faut s'affranchir de notre perception temporelle d'être humain et d’accéder à un rythme beaucoup plus lent. Le temps ici s'étire; la transformation de ces sculptures se déploie sur des durées qui dépassent celles de leur exposition, plusieurs mois, voire plusieurs années. Sécrétions de substances chimiques, oxydation, cristallisation, condensation, captation de moisissures; ces micro-actions témoignent de la vivacité de ces entités qui semblent immuablement prendre possession de l'espace qu'elles occupent. Les limites qui définissent conventionnellement ce qu'on appelle le vivant et le non-vivant sont étendues, brouillées et tendent même vers une dissolution complète.