NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mercredi 7 octobre 2020 – 19:30

vendredi 9 octobre 2020 – 19:30

dimanche 25 octobre 2020 – 17:00

mardi 10 novembre 2020 – 19:30

jeudi 12 novembre 2020 – 19:30

vendredi 20 novembre 2020 – 19:30

mardi 22 décembre 2020 – 19:30

jeudi 31 décembre 2020 – 19:30

Opéra

Théâtre Orchestre Bienne Soleure (TOBS)

L’Italiana in Algeri

Théâtre municipal de Bienne - Bienne

Direction musicale : Franco Trinca

Reprise de direction musicale : Francis Benichou

Mise en scène : Andrea Bernard

Décors : Alberto Beltrame

Costumes : Elena Beccaro

Direction du Chœur : Valentin Vassilev


Distribution :

Mustafà : Leonardo Galeazzi

Elvira : Jeanne Dumat

Zulma : Leonora Gaitanou

Haly : Giovanni Baraglia*

Lindoro : Gustavo Quaresma

Isabella : Josy Santos

Taddeo : Michele Govi


* Étudiant-e-s de la Haute École des Arts de Bienne, Studio Suisse d’opéra


Figuration du Théâtre Orchestre Bienne Soleure

Chœur d’hommes du Théâtre Orchestre de Bienne Soleure

Orchestre symphonique Bienne Soleure


Le bey d’Alger Mustafà est lassé de sa femme Elvira et il tente de faire la conquête de la fougueuse Isabella, une Italienne. Cependant, Isabella est à la recherche de son amant Lindoro, et elle ignore que celui-ci est l’esclave favori de Mustafà. Le plan de Mustafà, qui prévoit de marier Lindoro à Elvira pour les éloigner, est éventé par une habile ruse …

Avec «L’Italiana in Algeri», Gioachino Rossini, âgé de 21 ans, a composé son premier Opera buffa d’une soirée, que Stendhal, après la création triomphante, a qualifié de «folie organisée et complète». Avec cette comédie ravissante et burlesque, Rossini a réussi un chef-d’œuvre de belcanto qui fait partie de ses opéras les plus appréciés et les plus joués.

Après «La Cenerentola» et «La fille du régiment», cet opéra est la troisième collaboration de l’équipe du metteur en scène Andrea Bernard et du maestro Franco Trinca.

Avec le soutien de
AMIS Théâtre municipal Bienne


Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser