NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

mardi 27 octobre 2020 – 14:00

Théâtre

Théâtre de la Grenouille

POUSSIÈRE D’ÉTOILES / STERNENSTAUB

La Grenouille - Bienne
«Poussière d’étoiles», la nouvelle création de La Grenouille de la saison passée, est une histoire de science-fiction palpitante et poétique. Une histoire sur les grands-parents et petits-enfants, sur le deuil et la tristesse, sur l’infini et la finitude des choses, entre science et fantaisie. «Poussière d’étoiles» nous emporte dans une aventure spatiale drôle, philosophique et fantastique.

Que reste-t-il de nous, quand nous ne sommes plus là? De quoi sommes-nous faits? Y a-t-il de la vie sur d'autres planètes? Que se passe-t-il avec les étoiles disparues?
Pendant des heures Mia et sa grand-maman Amrita regardaient le ciel la nuit. Amrita lui racontait tant de choses sur les étoiles et l’univers. Amrita était scientifique, astrophysicienne. Maintenant elle n’est plus là. Mia est fâchée. Fâchée contre Amrita. Fâchée contre son grand-père Alex qui depuis, laisse faner les fleurs dans le jardin et ne lit plus le courrier de ses fans. Mia débarque avec ses valises sous le bras dans le jardin de son grand-père et veut partir. Partir loin. C’est alors qu’elle aperçoit un cabanon, et soudainement des bruits et de la lumière sortent de cette chose, et un être, – il-elle – Mais, qui est-ce en fait? – se tient devant elle et se prénomme… Jack ? On découvre que le cabanon est en réalité un vaisseau spatial déguisé et que Jack est en mission. Bien décidée, Mia se glisse à bord. Maintenant elle peut partir. Partir loin.

Pour la reprise, la pièce sera jouée dans une version avec plus d’allemand et respectivement plus de français.
«(...) La finitude et l'infini, la tristesse et le réconfort, la vie humaine et l'intelligence artificielle sont les grands thèmes qui sont traités dans la pièce (...) De plus, l'action et l'humour ne sont pas négligés. (...) De la science-fiction poétique pour les enfants dès sept ans et plus. » Bieler Tagblatt, 2.12.2019
Générique
De Charles Way
Mise en scène Charlotte Huldi
Jeu Clea Eden/Maya Alban-Zapata, Arthur Baratta, Christiane Margraitner, Christoff Raphaël Mortagne
Scénographie, projections & costumes Verena Lafargue
Musique Jonas Kocher
Lumières & animation vidéo Jérôme Bueche
Collaboration costumes Barbara Krämer
Collaboration concept décors Martin Klopfstein
Collaboration séquences vidéo Thomas Batschelet
Technique & régie Tom Häderli
Technique plateau Monika Hug
Médiation Ilona Siwek, Milène Grossenbacher
Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser