NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

samedi 3 août 2019 – 20:30

Musique

Crescendo Jura

Piano à St-Ursanne - 16e édition

Collègiale et cloître de Saint-Usrsanne - Saint-Ursanne

Jean-Paul Gasparian, piano

« Quel piano, non mais quel piano ! », ainsi s’exclame le critique Paul de Luit (Diapason).

Le jeune Jean-Paul Gasparian, 23 ans, réunit les éloges des critiques de concerts : sûreté de la technique, sobriété scénique, mais surtout, une pensée originale qui s’affirme dans les œuvres qu’il aborde. A Piano à Saint-Ursanne, Jean-Paul Gasparian a choisi d’interpréter la très belle Sonate op. 109 de Beethoven toute en intériorité, composée dans la même période que la Missa solemnis ou encore les redoutables Variations Diabelli. Avant d’entamer cette œuvre-pharedu compositeur de Bonn, Jean-Paul Gasparian jouera les Images du deuxième cahierde Debussy, dont les cloches, la lune et les poissons d’or ouvriront à propos les sens de l’auditeur.

Chopin et sa Polonaise-Fantaisie conduiront à la pause, faisantrésonner dans les travées du cloître les prémices de la rupture du compositeuravec George Sand. La deuxième partie sera toute entière consacrée à Rachmaninov; trois Préludes parmi les vingt-quatre écrits par le compositeur-pianisterusse, une forme de musique absolue, précéderont la Deuxième Sonate qui évoquel’avenir noir d’une Russie dévastée. Dans cette offre variée, on se réjouit dedécouvrir le jeune artiste à la carrière si prometteuse (sa 3 à 20 h 30).

Au même endroit
Cela pourrait aussi vous intéresser