NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Du ven 18 jan
Au ven 19 avr

Exposition

Agenda Tramelan

Photos animalières

Café de l'Envol - Tramelan
Hatem Ben Yahia est éé à Rades-Mongil, dans la banlieue sud de Tunis sur une colline face à Carthage la capitale d’Hannibal.

Des études en médecine à la faculté de médecine de Tunis puis celle de Lausanne couronnées par une spécialité en médecine interne générale et en médecine de l’addiction.

Passionné depuis le jeune âge par le sport, la nature et les excursions. Ce n’est que tardivement qu’il découvre la photographie animalière suite à une rencontre : « Très souvent dans la vie c’est par une rencontre que tout commence ».

« La photographie animalière s’est introduite dans ma vie lors de moments difficiles. Elle m’a beaucoup aidé à passer outres mes douleurs et mes déceptions sans que les personnes autour de moi ne se rendent vraiment compte. Les plus belles choses sortent parfois des souffrances »

« Le temps consacré à ma passion correspond à des moments agréables, une déconnection du vacarme quotidien et un moyen de me ressourcer. C’est aussi grâce à l’émotion et le réconfort que me procurent de longues heures d’attente et d’observation que je fais le vide autour de moi, mon esprit se repose et mes tensions s’apaisent »
Les weekends, jours fériés et une grande partie des vacances sont consacrés aux explorations et les observations. « Je photographie essentiellement autour de mon domicile ». La nature aux environs du Lac de Bienne est l’endroit idéal pour beaucoup d’oiseaux aquatiques mais aussi certains mammifères qui trouvent refuge dans les forêts… Lors des visites du pays natal, la Tunisie, c’est aussi l’occasion de photographier autour du Lac de Tunis, le Lac Sijoumi et les montagnes de Boukornin…

Muni essentiellement d’un appareil photo reflex, un Canon 7d II, d’un objectif à longue focale, un Sigma 150-600 mm et des moyens de camouflage qui permettent le plus d’approcher les sujets à photographier…

« Ma façon de présenter mes photos évolue de jour en jour. Une série de montages vidéo filmés édités sur internet (Autour du Lac de Bienne, les tops du mois…) viennent partager le maximum d’émotion ressentie »