NOUS UTILISONS DES COOKIES

En poursuivant votre navigation sur le culturoscoPe site vous consentez à l’utilisation de cookies. Les cookies nous permettent d'analyser le trafic, d’affiner les contenus mis à votre disposition et renseigner les acteurs·trices culturel·le·s sur l'intérêt porté à leurs événements.

Théâtre

Nebia

SANDRE

Nebia poche - Biel/Bienne

Une confession brûlante, envoûtante, et sensible qui chamboule, secoue, pousse à la réflexion. Un bijou théâtral, intense !

« Ce qui est certain, c’est que je ne voulais pas faire de la peine aux gens. Mais j’ai tué quelqu’un. Une fois, j’ai tué quelqu’un, même si je ne suis pas folle. » Sandre, ce n’est pas elle. Elle n’a pas de nom. Son esprit tangue et sa langue hésite, dans un flot maladroit. La confusion est là mais la parole peu à peu se délie. Elle nous raconte l’amour. Les promesses faites et trahies. Son mari qui ne l’aime plus. Elle cherche sa place, seule au milieu de ces autres qui n’ont pas voulu voir la détresse ; elle cherche et ne trouve pas, nous invite à chercher avec elle, à refaire le puzzle.

L’autrice Solenn Denis qui a reçu pour ce texte le Prix Beaumarchais/SACD 2013 ainsi que le Prix des Journées de Lyon des auteurs 2013 signe la mise en scène avec son acolyte Erwan Daouphars du Collectif Denisyak, prenant des options aussi surprenantes que puissantes… à découvrir.

1h / dès 15 ans